ataraxosphere

Le blog de Frédéric Kelder (contribuable d'Aubervilliers et de Noisy-le-Sec) et de Florent Zanetti (résident de Paris 13ème). Réflexions citoyennes pragmatiques, sans tabou ni clanisme.

06 juin 2012

L'élection vraiment importante, c'est maintenant !

Comme tout le monde vous vouliez dégager le guignol qui occupait l'Elysée, c'est désormais chose faite ; mais ce n'était certainement pas pour le remplacer par un autre qui se mêlerait de tout à son tour. Alors il est encore temps de redresser la barre, car l'élection reine c'est précisément celle qui a lieu dimanche, le Parlement (et particulièrement l'Assemblée Nationale, plus puissante que le Sénat) étant celui qui détermine la composition du gouvernement et le contenu de la politique menée par le vote des lois (à condition de ne pas être rempli d'élus godillots évidemment).

En dehors de cette fonction politique elle-même, il y a deux enjeux majeurs dans l'élection des 10 & 17 juin, conditionnant chacun l'avenir de la démocratie dans ce pays (ou plutôt de ce qu'il en reste...).

D'une part, le financement public des partis politiques apporté par chaque voix leur permet d'exister (car en dehors des mastodontes PS et UMP gavés de millions d'euros, les autres sont tous en grande difficulté financière) et c'est donc le pluralisme lui-même qui est en jeu (faisons abstraction de la notion d'élus puisque le mode de scrutin scandaleux qui a cours ne permet pas de représenter correctement les opinions).

D'autre part, le PS ayant déjà la main sur toutes les grandes institutions du pays (sauf le Conseil Régional d'Alsace), c'est une question de salubrité publique de l'empêcher de compléter le tableau par la principale chambre du Parlement et de saccager le pays sans entraves pendant plusieurs années (rappelons que le peuple ne pourra s'exprimer qu'une seule fois pendant le mandat, lors des élections intermédiaires de 2014). Ou bien l'équilibre et la séparation des pouvoirs chers à Montesquieu, ou bien l'Etat PS dans toute son horreur - sans même entrer dans le contenu des premières déclarations ou actions du gouvernement, sa composition ou le sort réservé à des personnalités comme René Dosière devraient sérieusement alerter sur les dangers à venir...

Posté par fzanetti à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire