ataraxosphere

Le blog de Frédéric Kelder (contribuable d'Aubervilliers et de Noisy-le-Sec) et de Florent Zanetti (résident de Paris 13ème). Réflexions citoyennes pragmatiques, sans tabou ni clanisme.

03 juin 2014

Un mot sur la réforme territoriale

Ainsi donc, notre gouvernement a sorti de son chapeau un nouveau découpage territorial... 14 régions et non plus 22. Il s'agissait dans un premier temps de faire des économies, nous dit-on, puis il s'est agi de faire des régions de taille critique...pour peser. Mais comme disent certaines bonnes âmes, pourquoi ne pas faire 5 régions : Nord, Est, Sud, Ouest, et Centre... et donc plus déconomies ! C'est très certainement que les régions doivent tout de même avoir une certaine cohérence. Telles qu'elles étaient conçues elles ne me semblaient pas mal faites, sûrement le génie de nos anciens... Dans certains cas, comme en Rhône-Alpes, elles me paraissaient trop grandes : les savoyards avaient peu de choses en commun avec nous les Lyonnais. Dans d'autres trop petites : la Guadeloupe et la Martinique sont minuscules mais on ne se déplace pas, il est vrai très aisément de l'une à l'autre. L'Ile de France me paraît également un peu petite : l'Oise a à mon avis vocation à la rejoindre (aéroport de Paris-Beauvais, Creil desservie par le RER D, etc) de même que le Loiret. De nombreuses personnes vivent dans ses deux départements et travaillent à Paris. Or, comme vous le savez, la Région a compétence en matière de transports... Il serait donc judicieux qu'elle se charge de transporter ces personnes tous les jours en proposant une tarification adéquate.

Ce qui me semblait logique c'était peut être effectivement une reconfiguration de quelques régions avec le démembrement de la Picardie, la fusion des deux Normandie, peut-être de l'Alsace et de la Lorraine, le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne du Loiret à l'Ile de France, et le regroupement des Pays de la Loire et de la région Centre

Mais surtout, dans le même temps, il était urgent de supprimer les conseils généraux pour réellement faire des économies en rationalisant les dépenses. Or c'est précisément ce qui ne va pas être fait, du moins dans l'immédiat. Le gouvernement semble avoir le choix de les vider de leur substance, ce qui n'est peut être pas une mauvaise méthode compte tenu de son impopularité, mais qui ne donnera pas de résultats aussi rapidement.  Au contraire d'ailleurs, pour le moment cela va surtout engendrer des coûts. A mon avis il aurait fallu commencer le quinquennat par là, mais comme à l'époque le gouvernement était occupé à défaire ce que ses prédécesseurs avaient prévu...et qui ressemblait pourtant assez à ce qu'on nous propose aujourd'hui 3 ans après....

Posté par fkelder à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire