ataraxosphere

Le blog de Frédéric Kelder (contribuable d'Aubervilliers et de Noisy-le-Sec) et de Florent Zanetti (résident de Paris 13ème). Réflexions citoyennes pragmatiques, sans tabou ni clanisme.

17 juillet 2011

De l'aveuglement de nos politiques locaux

Les Velcom, ces vélos en libre-service qui parsèment le territoire de Plaine Commune, et qui ne permettent de voyager que dans Plaine Commune (et encore pas partout), n'ont pas le vent en poupe. Durant l'été 2010, 428 des 450 Velcom ont été détruits ou subtilisés (article en page 3 du Journal de Saint-Denis). On notera d'ailleurs que, comme par hasard, les Vélib qui vont vers Paris tournent et semblent moins vandalisés. Eh oui, car qui a besoin de se rendre dans Plaine Co ? Si nous habitons là, c'est parce que nous voulons aller à Paris. Je ne sais combien de fois il faudra le dire mais Aubervilliers et Saint-Denis sont la banlieue de Paris. Aubervilliers n'est pas la banlieue de Saint-Denis, en dépit des élucubrations de Patrick Braouzec.

Ces vélos installés par Decaux coûtent plus cher que prévu à la collectivité : nos élus, aveuglés n'avaient pas prévu tant de vandalisme (ils connaissent bien le terrain !) et n'avaient pas prévu non plus que nous souhaitions nous rendre à Paris plutôt qu'à Saint-Denis (ils connaissent bien nos besoins !). Tant et si bien que le conseil communautaire du 17 Mai devait aborder la question, et trancher sur l'avenir des Velcom. Le site de Plaine Commune n'étant absolument pas à jour, il n'est possible de lire aujourd'hui que deux comptes-rendus de conseil communautaire sur les cinq qui ont dû se tenir en 2011, je ne sais donc pas ce qui s'y est dit, je crois que les Velcom subsistent (il me semble en avoir vu dans la rue) mais on apprend sur le site qui leur est consacré que trois stations ont déjà fermé à Saint-Denis. Vous noterez au passage que Monsieur Braouzec se demande comment impliquer le citoyen... je répondrai qu'il faudrait peut-être commencer par l'informer en temps et en heure et en toute objectivité !

Posté par fkelder à 23:29 - Seine-Saint-Denis - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Velib : on était prévenus

    L'exemple parisien aurait du mettre la puce à l'oreille : les couts d'exploitation explosent à Paris, et les tarifs ont deja été revus en hausse.
    Bon courage, les contribuables !

    Posté par Le Parisien Libe, 01 août 2011 à 19:03
  • les démocraties populaires...

    NB Mr Braouzec n'est il pas un ancien communiste ? (mais bien content de toucher la taxe pro de ces capitalistes de banquiers ou de promoteurs immobiliers !) . Du coup on comprend bien qu'il a une autre "définition" de la démocratie que vous !

    Posté par Parisien Liberal, 01 août 2011 à 19:06
  • A Paris, les contribuables se posent des questions
    http://leparisienliberal.blogspot.com/2011/08/le-boulet-du-velib.html

    Posté par Parisien Liberal, 02 août 2011 à 07:09

Poster un commentaire